Tourisme à Paris Uncategorized Les 10 principaux faits concernant le Trocadéro à Paris

Les 10 principaux faits concernant le Trocadéro à Paris



Le Palais du Trocadéro est l’un des nombreux lieux de rêve de Paris. Il est situé sur une pente de la rive nord de la Seine, juste à l’opposé de la Tour Eiffel. En plus de perspectives étonnantes sur la ville, une caractéristique de son ingénierie implique que vous obteniez le cliché le plus idéal de la tour Eiffel. Préparez donc vos appareils photo – notre visite des transports parisiens capte toute la scène de manière impeccable.
Directement au-dessus de la voie d’eau, vous vous arrêterez devant la Tour Eiffel. Vous pourrez retraverser le Pont d’Iéna pour découvrir les jardins du Trocadéro, regarder les artistes de rue dans le hall, ou même voler à l’intérieur de l’Aquarium de Paris.

1. il a été fabriqué en 1937.

Réalisés à l’occasion de l’Exposition universelle de 1937 à Paris, les Jardins du Trocadéro offrent près de 10 000 mètres carrés d’espaces verts ravissants dans la capitale française. Ces pépinières sont peut-être récentes par rapport aux normes parisiennes, mais cela ne les rend pas moins époustouflantes.

Le lieu a été nommé en hommage à la bataille du Trocadéro.

Au cours de cette bataille, l’Isla del Trocadero, située dans le sud de l’Espagne, fut prise par les puissances françaises conduites par le duc d’Angoulême, enfant de l’avenir, roi de France, Charles X, le 31 août 1823. La France avait intercédé pour le roi d’Espagne Ferdinand VII, dont l’étendard était contesté par la défiance libérale. Après la lutte, le Bourbon Ferdinand VII, totalitaire, est rétabli sur le siège de l’Espagne. François-René de Chateaubriand a dit : “Parcourir d’un seul coup le terrain de l’Espagne, y vaincre là où Bonaparte s’était éteint, vaincre sur ce sol équivalent où les bras de l’affreux enduraient des revers, faire en une demi-année ce qu’il n’avait pu faire en sept ans, c’était véritablement gigantesque !”
De nos jours, la place porte le nom officiel de Place du Trocadéro et (et) du 11 Novembre (pour les négociations de paix de la Première Guerre mondiale), même si elle est généralement appelée Place du Trocadéro.

3. elle abrite les sources de Varsovie.

Destinés à éblouir, les points forts délégués de la crèche sont les fontaines de Varsovie. Ses 20 canons à eau s’alignent impeccablement avec la Tour Eiffel légitimement au-dessus de la Seine, ce qui donne une visualisation dynamisée.

4. On y trouve les sculptures les plus acclamées de la communauté urbaine.

Sur les fontaines les plus proches du Palais de Chaillot, vous découvrirez deux des sculptures en pierre les plus réputées de la ville, L’homme et La Femme. L’une des images les plus célèbres de Paris est la vue de derrière L’homme ou La Femme, avec les sculptures regardant vers la Tour Eiffel.

5. C’est l’endroit idéal pour assister au spectacle de lumières de la Tour Eiffel.

Les pépinières sont un lieu très fréquenté à la fin du printemps et offrent le point de vue idéal pour observer le spectacle de lumières de la Tour Eiffel pendant les nuits. Arrivés en retard en novembre, les Jardins du Trocadéro se transforment en une féerie hivernale parisienne. Des colonnes de chalets en bois minimalistes vendant des friandises et des bibelots d’occasion s’alignent près des fontaines de Varsovie. Au pied de la pépinière, avant le Palais de Chaillot, se trouve une arène de glace comprenant des perspectives étonnantes sur la Tour Eiffel.

6. L’ancien Palais du Trocadéro a été quelque peu anéanti et incomplètement reconstruit.

Il a été conçu dans un style “moderne” classique par les dessinateurs Louis-Hippolyte Boileau, Jacques Carlu et Léon Azéma. Comme l’ancien palais, le Palais de Chaillot met en évidence deux ailes moulées pour encadrer un large coude ; reclassées et étendues, ces ailes et la paire de structures focales sont la principale partie remarquable de la structure précédente. Quoi qu’il en soit, contrairement à l’ancien palais, les ailes sont des structures autonomes et il n’y a pas d’élément focal pour les associer : au contraire, une large esplanade laisse une vue ouverte de la place du Trocadéro à la Tour Eiffel et au-delà.
Les structures sont embellies par des citations de Paul Valéry, et des rassemblements sculpturaux au niveau du loft de Raymond Delamarre, Carlo Sarrabezolles et Alfred Bottiau.les huit figures plaquées sur le porche des Droits de l’Homme sont attribuées aux artistes Alexandre Descatoire, Marcel Gimond, Jean Paris dit Pryas, Paul Cornet, Lucien Brasseur, Robert Couturier, Paul Niclausse, et Félix-Alexandre Desruelles.

Les structures abritent actuellement diverses galeries.

Vous pouvez enquêter sur plusieurs années d’histoire océanique ici.
Le Musée de la Marine vous permet de découvrir plusieurs années d’histoire des océans. Dans la salle d’exposition, vous trouverez des œuvres d’art maritime, des raretés anciennes, des exemples de matériel de route exceptionnellement ancien et des maquettes de bateaux du XVIIe siècle. Pour les amateurs d’histoire française et militaire, la galerie couvre l’histoire maritime et les célèbres combats océaniques jusqu’à aujourd’hui. Le Musée de la Marine est un lieu de voisinage familial et a, somme toute, beaucoup à offrir à ses invités.

8. il vous offre l’entrée à l’Aquarium de Paris

Le passage vers l’Aquarium de Paris se trouve juste avant le Palais de Chaillot. L’aquarium lui-même est abrité sous terre et possède ce qui était autrefois une carrière. La célèbre fascination comprend 43 bassins uniques contenant plus de 10 000 poissons, dont 25 requins. Il y a une piscine tactile et beaucoup d’exercices amusants pour les jeunes tout comme deux écrans de cinéma et un restaurant japonais ignorant un réservoir de 600 000 litres.

9. Le Palais de Chaillot est devenu le premier camp de base historique des Nations Unies.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Palais de Chaillot est devenu le premier commandement central des Nations unies depuis toujours. C’est ici que la Déclaration universelle des droits de l’homme a été reçue en 1948. L’ONU a déménagé au milieu des années 1950 et, par la suite, cette structure unique a accueilli quelques-unes des principales galeries d’art de Paris.

10. Adolf Hitler était ici.

C’est dans le patio avant du château qu’Adolf Hitler a été imaginé lors de sa brève visite de la ville en 1940, avec la Tour Eiffel hors de vue. Cela est devenu une image notoire de la Seconde Guerre mondiale. C’est au Palais de Chaillot que l’Assemblée générale des Nations Unies a reçu la Déclaration universelle des droits de l’homme le 10 décembre 1948.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code